Présentation de l'association

Comment est né le Grand Platane ?

Le centre d’accueil Le Grand Platane a vu le jour suite à la souffrance d'une famille confrontée à la maladie d'Alzheimer de leur mère.

Cherchant à lui venir en aide et face à l'absence de solutions, rien n’existant dans le département des Pyrénées-Orientales, sa fille Edith Le Rochais accompagnée de sa famille, a décidé de créer un lieu de vie pour les personnes malades.

Ils ont alors visité des structures de jour en Suisse, Belgique, Catalogne, ainsi qu’à Paris et se sont documentés sur différents centres situés au Canada. Alors inspirés de leurs découvertes et fort de leur savoir il ne restait qu’à y ajouter une touche personnelle : celle des familles, de leurs convictions et de leur vécu.

Il était primordial que l'Accueil thérapeutique de jour Le Grand Platane soit un lieu de vie venant compléter le « mieux vivre à domicile » souhaité par les familles.

L'histoire du Grand Platane de 1998 à aujourd'hui :

Accueil thérapeutique

La créatrice du Grand Platane, Edith Le Rochais, fille de malade et psychomotricienne de formation, a su s'entourer d'amis :une infirmière, psychologue, animatrice et des  artistes mettant gracieusement leur temps et leurs compétences au service des personnes malades et des familles : l'Accueil thérapeutique de jour autonome Alzheimer le Grand Platane était né.

1998

 

Etablissement pilote

Reconnu expérimental, le Grand Platane – hébergé par l'Office HLM départemental 66 – est devenu progressivement un établissement pilote. 

Situé 8, rue J.F. Marmontel, le concept Grand Platane n’a cessé d’évoluer. Il s'est transformé et professionnalisé, le bénévolat laissant progressivement place au salariat. Ouvert initialement une demie  journée par semaine, l'accueil s'est développé obligeant d'emménager dans des locaux plus spacieux.

1999


Un rôle pionnier

Notre rôle pionnier sera d'ailleurs confirmé et conforté par le Plan Alzheimer de 2001 puis par ceux de 2004 et 2008.

Afin de répondre aux besoins des personnes malades et aux attentes des familles il était nécessaire de créer un lieu de vie spécifique, convivial, humain et chaleureux en y associant savoir faire et compétences dans le domaine psychosocial.

Dès  2001

Convention tripartite

Aménagement dans des nouveaux locaux situés 10, rue Vincent d'Indy à Perpignan après signature d'une convention tripartite entre l’Association Le Grand Platane, l’État, et le Conseil Général.

De nouveaux établissements

L'histoire ne s'arrête pas là, puisque le Conseil Général des Pyrénées-Orientales a demandé à l’association le Grand Platane d’ouvrir 4 nouveaux établissements.

Le centre de Perpignan fête ses vingt-deux ans d’activités, Argelès a ouvert ses portes en 2010, Millas ouvre en 2014, deux autres unités ouvriront sur les vallées du Tech et de l’Agly.


Depuis 2010

L'association loi de 1901 à but non lucratif, le Grand Platane est soutenue par l'association nationale reconnue d'utilité publique France Alzheimer. Elle est membre de l'ANATJA, association nationale regroupant les Accueils thérapeutiques de jour autonomes Alzheimer.

Alliance de l'expérience et de la compétence, du savoir faire et du savoir être, l'Accueil thérapeutique de jour autonome Alzheimer Le Grand Platane est ainsi appelé à se développer au service du binôme indissociable « Personne malade – Aidant ».

Découvrir le projet thérapeutique.

Plaisir de faire et Plaisir de dire des personnes malades, écoute et soutien des aidants, savoir faire et savoir être des intervenants.

Le Grand Platane propose d’accueillir les personnes atteintes par une pathologie neurodégénérative dans une ambiance conviviale. Celle-ci est indispensable afin de permettre à chacun d’éprouver du plaisir à être ensemble, à réaliser des activités et à être reconnu. Cela contribue à la restauration de la confiance en soi de la personne malade.