Le projet thérapeutique

Plaisir de faire et Plaisir de dire des personnes malades, écoute et soutien des aidants, savoir faire et savoir être des intervenants sont les éléments indispensables de l’esprit et de la construction du projet thérapeutique de l’Accueil de Jour Le Grand Platane.


La maladie d’Alzheimer ainsi que les maladies apparentées se caractérisent par une perte de l’efficience des fonctions cognitives. Cette altération génére une perte progressive des habiletés et de l’autonomie. L’altération des fonctions cognitives rend difficile le maintien de repères et il peut apparaître un sentiment d’insécurité (psychologique, identitaire, social).

Confrontée à ses propres limites de fonctionnement, la personne malade éprouve souvent un sentiment de dévalorisation et une perte de l’estime de soi. Cela entraine des troubles de la communication, une désinsertion sociale et un sentiment d’étrangeté dans son environnement, extrêmement déstabilisant pour la personne malade et son entourage.

En prenant en considération l’ensemble de ces éléments,le projet thérapeutique du Grand Platane propose d’accueillir les personnes atteintes par une pathologie neurodégénérative dans une ambiance conviviale. Celle-ci est indispensable afin de permettre à chacun d’éprouver du plaisir à être ensemble, à réaliser des activités et à être reconnu. Cela contribue à la restauration de la confiance en soi de la personne malade.

En effet, il s’agit de prendre soin et de répondre à la souffrance que la maladie engendre, souvent « silencieusement », tant pour la personne malade que pour le proche aidant. Il s’agit de prendre en considération chaque personne dans sa globalité et de proposer un accompagnement individualisé afin de retarder la perte d’autonomie, d’améliorer la qualité de vie et de préserver chacun dans son identité.

Ainsi, dans le cadre du Projet thérapeutique du Grand Platane des ateliers sont mis en place afin de répondre à chaque parcours singulier. Ils sont encadrés par des professionnels formés : psychologue, psychomotricienne, aide-soignante, infirmière, aide médico psychologique, musicothérapeute.
La personne malade doit être appréhendée dans son système familial. Il est alors essentiel de prendre en compte les proches dans le projet thérapeutique et d’instaurer une relation triangulaire de soins. Des échanges avec les familles ont lieu : il est ainsi proposées différentes formes de soutien psychologique et de Rencontres Conviviales organisées par la Plateforme de répit et France Alzheimer Catalogne.



La personne malade a besoin d’être reconnue dans des temps individualisés mais également dans des temps collectifs

  • Tel : 04 68 522 222

    Email : legrandplatane@orange.fr